12007105_1481724092122512_869724096_n

 

 

Voilà un sujet bien délicat, je parle de celui de la sensualité et la sexualité après l'arrivée de bébé.

Avant toute chose, il faut préciser qu'il n'y a pas de dâte pour s'y remettre, chaque femme est différente, chaque femme a un corps différent et chaque femme vie l'arrivée de bébé différemment.

Le retour à la sensualité et la sexualité sera différent pour chacune d'entre nous.

Certaines pourront y reprendre goût rapidement alors que d'autres auront besoin d'un certain temps.

Beaucoup de facteurs entre en compte pour le retour à la sensualité et la sexualité.

D'abords, il y a le facteur psychologique, certaines femmes ne vivent pas ce qu'on pourrait appeler un accouchement de rêve, et malheureusement un blocage psychologique se créer, un blocage qui est bien souvent difficile à dépasser.

D'autres femmes ont peur, peur de la douleur qu'elles pourraient ressentir et la encore, il est bien souvent difficile de dépasser cette peur.

La solution ? Avoir un mari ou conjoint patient et le temps devrait estomper cette peur, ce blocage.

Ensuite, il y a le coté physique.

Certaines ont subi un déchirement ou une épisiotomie durant l'accouchement et le retour à la sensualité et la sexualité s'annonce difficile tellement la douleur physique est insurmontable.

On ne cicatrise pas toutes à la même vitesse.

La solution ? Je pense que consulter un gynécologue pourrait être la solution, peut-être y a-t-il une solution médicale ? Peut-être qu'une manipulation ou un acte chirurgical pourrait régler ce problème ?

Il y a aussi, le manque d'envie, souvent après l'arrivée de bébé, le taux d'hormone chute brutalement et ça peut souvent couper toute envie.

La solution ? Un peu de patience, ça ne dure jamais longtemps, en général, tout rentre assez rapidement dans l'ordre.

Et enfin, le problème le plus courant, la fatigue.

Quand bébé pointe le bout de son nez, on peut dire adieu à notre cher sommeil, finit les nuits complètes, bébé pleure toutes les 3 heures (plus ou moins) et la corvée de couche et de sein ou biberon nous épuise.

Nos nuits sont tellement coupées par les pleurs de notre bambin que nous n'avons jamais un bon sommeil réparateur.

De l'épuisement physique, il s'en suit souvent un épuisement moral et psychologique, notre cerveau à besoin de sommeil et nous ne lui en donnons pas assez alors les petits câlins avec l'homme ne sont pas une priorité, la priorité, c'est de dormir des qu'on le peut.

Il existe des exceptions, des femmes qui n'ont aucun de tous ces problèmes, oui, je pense que vous vous dites comme moi, les chanceuses !

Certaines retrouvent une sensualité et sexualité après bébé sans aucun problème et c'est tant mieux pour elles.

Bref, ce qu'il faut retenir, c'est que chacune d'entre nous est différente, chacune y vas a son rythme, il ne faut pas se contrarier pour ça, laisser faire les choses d'elles-mêmes sans se mettre ce poids en plus dont on a pas besoin.

On ne doit pas se sentir forcé de le faire, pour faire plaisir à monsieur, on doit le faire par envie parce qu'on s'en sent prête.

Ceci est un article en partage avec Table Ronde de Mam's.